Rossi change encore une fois d’avis. Après avoir annoncé la semaine passée d’importantes révélations au sujet de son E-cat qui aurait atteint la température constante de 600° C et un COP de 6 vient à présent de revenir sur ses pas. L’annonce donc que nous tous attendions avec tant d’impatience n’aura plus lieu.
Pourtant il l’avait pratiquement promis à ses lecteurs et fans. Maintenant il ne maintient pas sa promesse et attribue en partie le ralentissement au tremblement de terre qui aurait endommagé son établissement de Bologne. Et, après avoir déclaré avec enthousiasme que son réacteur avait réussi à atteindre 600 ° C, voilà que maintenant il ne fournit plus les détails de son invention et nous, nous restons de nouveau sur notre faim. Il ne fournit pas même de plus amples informations au sujet du renvoi de cette communication: il invite seulement à être confiants et à patienter.
Nous sommes en train de conduire des  tests extrêmement importants et nous aurons bientôt d’importantes nouveautés. Pas cette semaine, je pense – affirme l’ingénieur Rossi – nous sommes en train de travailler très activement, même si le tremblement de terre nous a fait perdre du temps. Malgré tout, nous sommes en trin de travailler. Les tests sont en cours, et ils sont très importants”.

Encore une fois, Andrea Rossi nous laisse perplexes. Aucun doute sur le fait que son invention, si elle est vraie, pourrait changer le destin de la planète toute entière, en donnant une contribution décisive et valable à la solution du problème énergétique. Mais jusqu’à présent, pour croire en son invention, il ne nous reste plus qu’à continuer à avoir confiance en ses déclarations car malheureusement aucune démonstration scientifique n’a encore été fournie comme preuve à l’appui. Mais tel est son choix, telle est sa ligne de conduite. Peut être lui vaudra-t-elle un jour la reconnaissance mondiale qu’il aura mérité. Il n’en demeure pas moins qu’à présent il ne fait que se cacher derrière l’excuse du brevet, l’inventeur a toujours déclaré de vouloir attendre le lancement sur le marché de son dispositif avant de diffuser la théorie et les détails expérimentaux qui sous-tendent le fonctionnement du catalyseur d’énergie. Mais n’oublions pas la quantité de contradictions relevées au cours de ses nombreuses déclarations. Tout cela ne joue certainement pas en sa faveur.

Tout comme toutes ses promesses, jamais maintenues. Ce comportement voilé et irrégulier n’aident aucunement ni la communauté scientifique ni les lecteurs communs mortels, bien informés qui connaissent parfaitement les problèmes qui affligent notre chère planète. Dans ce cas-ci, les doutes concernent les expérimentations à 600 ° C. En effet, Rossi avait déclaré dans un post sur le Journal of Nuclear Physics du 17 mai que ces expérimentations avaient débuté depuis 20 jours. Mais selon le site E-cat World, Rossi soutient que ces mêmes expérimentations sont actuellement en cours.

Y aurait-il derrière ce revirement de situation, soi-disant dû au tremblement de terre, un problème dans le fonctionnement du réacteur à 600 ° ?? …