Il est encore trop tôt pour déclarer que l’invention d’Andrea Rossi, l’E-Cat, constituera une nouvelle forme d’énergie pour la planète, surtout en ces jours cruciaux où nous attendons les résultats des tests à venir opérés par le chercheur italien. Ceci posé, il serait intéressant voire instructif d’imaginer à quoi pourrait ressembler le monde de demain si ces expériences s’avéraient positives.

La principale caractéristique de l’E-Cat est de produire de la chaleur provenant de l’eau chaude ou de la vapeur. Rossi a toujours affirmé que sa technologie reviendrait à 10 % seulement du prix actuel de l’énergie que nous utilisons. Auquel cas notre mode de vie serait singulièrement bouleversé, et ce, dans de nombreux domaines:

 1 L’avènement de l’E-Cat permettrait de réduire d’une manière drastique la demande en énergie fossile comme le gaz naturel et le pétrole.

2 L’E-Cat pourrait contribuer au processus de desalinisation des cours d’eaux et permettre ainsi de résoudre le problème de la soif et de l’irrigation dans les parties les plus arides de la planète. Les terres agricoles profiteraient ainsi de cet élan et seraient à même de mettre un terme au problème de la faim dans le monde.

3 La chaleur émise par l’E-Cat à un coût très bas permettrait d‘intensifier la production de denrées alimentaires dans des contrées réputées froides à l’image de l’Islande qui use de l’énergie géothermique pour approvisionner ces sols. Même des bananes pourraient pousser sous ses conditions!

4. La possibilité de se servir de l’énergie produite par l’E-Cat comme énergie électrique même si, sur ce point, Andrea Rossi a toujours estimé qu’il faudrait attendre un ou deux ans pour rendre ce processus viable.