La Defkalion a décidé de fermer son forum sur la fusion froide. Un réel renversement de situation par rapport à la conduite menée jusqu’ici par la société hellénique toujours disponible à fournir des informations. Et c’est justement sur son forum que la Defkalion a communiqué les raisons qui sous-tendent la décision de fermer son forum.
La situation est différente maintenant car notre ouverture créé des problèmes qui peuvent endommager le succès de ce projet. ” expliquent-ils sur leur site. Mais ce qui est logique de se demander est de quelle façon un forum pourrait-il compromettre un projet qui promet de révolutionner le secteur l’énergie ? La communication sur le net aurait-elle réellement cet immense pouvoir ? ou bien cette affirmation cache-t-elle une toute autre vérité ? Difficile d’en juger. “Cette technologie a des implications internationales dans les secteurs de l’énergie, de la politique et des affaires” disent les Grecs. Quoiqu’il en soit, leur décision semble irrévocable.
Et ils ajoutent: “Notre société est capable de tout gérer et elle réussira à apporter cette tecnologie aux personnes. Afin d’atteindre cet objectif, nous devons finaliser la technologie avec les certifications, perfectionner nos produits avec les licences et commencer la production de masse avec nos partenaires. Durant les difficiles mois à venir, nous ne voyons pas l’utilité de laisser actif notre forum. Nous n’avons pas besoin de fournir des réponses, des explications ou des justifications au sujet de ce que nous faisons, de quelle façon et quand nous le faisons ”. Voilà. Le mot fin a été écrit.

En ce qui concerne les résultats des tests, les Grecs disent  “Nous avons clairement affirmé dans notre communiqué que les résultats des tests peuvent être publiés. Il est impossible de connaitre la politique de communication que chaque Autorité du gouvernement ou que chaque organisation scientifique choisit d’adopter ”. Tout comme Ponce Pilate ils s’en lavent les mains. Mais ils se défendent des attaques en soutenant qu’il n’y aurait aucune arnaque derrière l’Hypérion vu que ce projet a été auto-financé: “Tout ce que nous avons fait a été fait avec notre argent et à notre risque et péril. Nous n’avons pas la responsabilité de délivrer ces informations à qui que ce soit”.

Entre-temps, Rossi, en réponse sur son Journal, a fait savoir que la technologie qui se cèle derrière son E-cat restera secrète: “Les données sont totalement réservées et nous ne fournirons aucune information avant l’automne prochain. Aucune photo ne sera disponible tant que le produit ne sera pas mis en vente. La stratégie doit rester secrète jusqu’au dernier moment”. Mais il a quand même réussi à se laisser aller et annonce “Nous avons commencé les essais sur le réacteur domestique. La technologie a complètement changé, de nouveaux brevets ont été demandés ”…