Malgré les nombreux développements passionnants dans ce domaine, y compris l’annonce faite l’an passé par Andrea Rossi, l’inventeur italien du dispositif LERN appelé E-cat, la plupart des universités ont totalement ignoré la fusion froide.

Brian Josephson, professeur de physique à l’Université de Cambridge et lauréat du Prix Nobel, fait partie des rares universitaires qui ont eu le courage de parler haut et fort au sujet de la fusion froide et des LENR.

Dans une vidéo, publiée en juillet 2011, Brian Josephson, interviewé par Judith Driscoll (professeur de science des matériaux au Trinity College), tenta de capturer l’attention du monde scientifique et médiatique en analysant le dispositif E-cat ainsi que tous les détails de cette invention.

Mais les « Scientifiques et les médias détournent les yeux, » dit Josephson au sujet de l’E-cat. Lorsqu’on lui pose la question, il blâme l’histoire de la fusion froide. Il souligna que lorsque Pons et Fleischmann annoncèrent leur découverte en 1989 leurs réactions ne purent être reproduites par d’autres scientifiques ce qui a encouragé les sceptiques qui ont pu ainsi gagner du terrain. « Les sceptiques l’ont emporté » affirmait Josephson. « La mode du scepticisme allait de l’avant. C’était devenu un état de fait que la fusion froide était une déception. »

Quoiqu’il en soit aujourd’hui, en dépit de tout le scepticisme qui continue d’imprégner ce sujet, une chose est sûre. Si nous voulons étendre notre connaissance et aller à l’encontre des territoires de la « nouvelle énergie » nous avons besoin de davantage de support de la part du monde scientifique et académique.

L’Université du Missouri, Brian Josephson et Judith Driscoll ont été les premiers à agir dans cette direction. Maintenant nous avons besoin que plus de personnes suivent leurs traces. Comme Brian Josephson dit en signant un email: « 2012 (est) l’Année de la Fusion Froide ». Nous croyons la même chose c’est pourquoi nous demandons ouvertement … aux Universités de par le monde, s’il-vous-plaît, réveillez-vous, la fusion froide est en train d’attendre votre soutien !