Après la fermeture du forum de Defkalion Green Technologies, qui a été décidée à la fin du mois de février 2012 afin de maintenir le secret sur le projet de l’Hypérion, tous les usagers désirant avoir des informations au sujet du réacteur grec devaient aller se renseigner sur d’autres sites. La toute dernière information arrive d’un forum de Chris Martenson, journaliste scientifique qui s’occupe d’énergie, de finances et d’environnement.
Dans ce forum un message a été publié par un usager qui a cependant voulu maintenir son identité réelle secrète. Son identité virtuelle est « woomera ». Il affirme donc s’être rendu à Athènes et avoir visité l’établissement où se produisent les réacteurs nucléaires grecs à faible énergie, à savoir les Hypérions. Il affirme également avoir parlé avec les dirigeants de cette entreprise qui lui auraient fourni également de nombreuses informations sur leur produit. Comme celle, par exemple, concernant sa commercialisation qui devrait démarrer déjà, semblerait-il, cet été.

L’usager « woomera » rapporte que les entrepreneurs grecs lui auraient confié que le lancement de l’hypérion sur le marché aura lieu en juillet prochain et qu’ils lui auraient montré également le prototype de développement qui s’allume simplement avec un bouton et qui s’éteint de la même façon, avec le même bouton. Il dit qu’ils ont un modèle à 250° C et qu’ils sont en mesure de le faire arriver à 350°C mais que pour ce faire il leur faut d’avantage de fluide par rapport à celui qu’ils utilisent en ce moment.

La référence à ce bouton d’allumage et d’arrêt n’est pas laissée au hasard. En effet, ce détail, s’il est bien réel, serait d’une importance fondamentale et confirmerait l’avantage des Grecs sur Rossi qui en revanche n’aurait pas encore mis au point la modalité pour éteindre son E-cat. Toujours d’après le message publié sur le site de  Chris Martenson, la raison de ce handicap pour l’E-cat serait due au fait que le réacteur de Rossi, comme le définissent les Grecs, est une “one-man-band”, alors que la Defkalion a à disposition un groupe de 27 scientifiques.

Le compte-rendu de cet usager parle également d’une visite qu’aurait déjà effectué la NASA aux établissements grecs ainsi que des investissements nécessaires pour vendre ce produit. La Defkalion aurait déclaré ne s’intéresser qu’à de gros investisseurs et avoir déjà de nombreux producteurs OEM (original equipment manufacturer) à l’étranger qui utilisent des composants originaux et qui ont une licence pour construire les Hypérion.

Une autre chose très importante est que la Defkalion aurait déjà tous les certificats européens nécessaires pour vendre son produit qui sont valables pour tous les marchés mondiaux exceptés pour le territoire américain qui nécessite de certificats américains spécifiques.