Fusion Froide

énergie avec la Fusion Froide !

Affichage des articles dans Acheter

Mauvaise nouvelle pour tous les usagers. L’E-cat domestique est malheureusement encore un mirage. Et tout ceci est la faute des certifications. Cette mauvaise nouvelle arrive tout droit de l’ingénieur italien, Andrea Rossi en personne qui, bien qu’ayant déjà délivré des déclarations  lors d’entrevues passées, en a récemment accordée une autre à une radio américaine au cours de l’émission Tom et Doug Radio Show. L’utilisation d’un tel dispositif à la maison, endroit dépourvu d’une présence constante de techniciens qualifiés, implique en effet que la délivrance de certifications de sécurité outlet soit très difficile à obtenir.

L’émission tv italienne Voyager transmise sur la chaîne nationale Raidue le 19 mars dernier a finalement ouvert ses portes au thème de la fusion froide (LENR). Bien qu’elle n’est apporté rien de neuf pour ceux qui suivent de près l’affaire E-cat de Rossi et Focardi, elle a néanmoins dévoilé au grand public les recherches qui ont été faites par le passé et celles actuelles ainsi que les nouvelles perspectives qui s’offrent au monde entier dans le domaine de la fusion nucléaire à faible énergie.
Malgré la présence de forces contraires à la réalisation d’abondantes sources d’énergie propre et le silence des médias, une grande liberté d’information réssit en revanche à circuler via internet.
L’accent (même si trop mince) a été mis sur le silence de l’Accademia qui niait l’évidence expérimentale du phénomène de la fusion froide en se basant sur l’absence d’une théorie formelle apte à décrire ce phénomène. Pourtant, lorsque l’homme découvrit le feu il n’en fournit aucune explication… mais il a construit la civilisation. Lorsque Marconi inventa le télégraphe sans fil, même chose. Rappelons que Marconi tout comme Andrea Rossi sont originaires de Bologne….serait-elle donc le berceau des grands inventeurs ??

L’E-catcatalyseur d’énergie fonctionnant grâce à la fusion froide, a engendré de part le monde une course effrenée pour réaliser son clone. Sur le versant grec, la Defkalion. Sur le versant asiatique, le mystérieux Chan. Il semble donc que la création d’Andrea Rossi ne laisse de trêve ni aux passionnés ni aux concurrents, tels les anciens collaborateurs dans le cas des Grecs. Toutefois les rivaux de Rossi entendent dévoiler au grand public leurs propres connaissances ainsi que les progrès réalisés au cours de leurs recherches.
Du coté asiatique, il semblerait que Chan, dont nous avons déjà parlé précédemment, soit en train de tenter de répliquer le fonctionnement de l’E-cat. Au mois de novembre il communiqua sur le site Buildecat.com les modalités et les résultats obtenus lors de son expérimentation, appelée Formule Chan. Il s’agirait d’une espèce de clone de l’E-cat mais dans une version open source, vu que le mystérieux Chan aurait dévoilé sa recette pour l’E-cat prêt-à-monter sur le web. Maintenant, il semblerait que le Japonais aurait apporté d’ultérieurs détails à sa toute première formule.
La première formule remonte au 21 novembre dernier. Le Japonais aurait fourni d’ultérieurs détails pour réaliser un dispositif capable de produire 10 MW d’énergie. De quoi a-t-on besoin? Selon ce que reporte le site EcatWorld et sur Chan Fusion Power on a besoin de: un récipient en acier rempli d’huile, chauffé à l’électricité à 100 C° avec 10 assiettes empilées, qui serviraient de noyau du réacteur, 10 cartouches de 1000 kW situées au sein du récipient, de l’eau à température ambiante puis réchauffée jusqu’à 100 C°.

 

 

 

 

 

Nous sommes heureux de voir que finalement un certain crédit est accordé aux Lenr. Les domaines culturels les plus importants reconnaissent finalement leur existence. Mais il semblerait que malheureusement l’on tente encore de retarder leurs applications effectives !

 

 

 

 

 

 

 

« Le procédé de fusion nucléaire – procédé à froid, sans danger, sans rejet, utilisant un simple isotope de l’eau – résoudra tous les besoins énergétiques de l’humanité. Cette technique sera mise à notre disposition avec l’instauration du partage… » (Benjamin Creme, Share International, déc. 1988)

L’énergie durable pour tous, c’est à travers cette résolution que l’ONU a proclamé l’année 2012 Année internationale de l’énergie durable pour tous.

L’énergie est le poumon de la société, elle concentre à elle seule les réflexions essentielles de notre société, à la fois économiques mais aussi sociales. L’ONU a donc inscrit cette nouvelle année 2012 pour l’accès de services énergétiques propres, efficaces, abordables et fiables à tous. Indispensable afin d’assurer la prospérité mondiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette grande découverte date à présent de 2009. Malheureusement aucun développement, aucune suite n’y ont été donnés. Aucune autre référence, mis à part le site Tours2piste (http://www.tours2piste.com/blog/?p=2696) n’a pu être trouvée. Cependant, nous donnerons ici un bref exposé de l’extraordinaire découverte qu’avait, semble-t-il, fait une équipe de chercheurs américains.

Elle présageait une fantastique révolution dans le domaine de l’automobile, mais aussi pour l’humanité toute entière. En effet, l’équipe dirigée par Lucy Genero, avait mis au point le premier réacteur à fusion froide stable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Continuons à suivre les vicissitudes liées à l’E-Cat d’Andrea Rossi et à la fusion froide car comme face à toute nouveauté, l’opinion se divise: les partisans du scepticisme contre les partisans de l’enthousiasme. Cette dichotomie demeure également suite aux deux tests effectués récemment  sur l’appareil de 1 MW, en particulier lors du dernier test qui a eu lieu le 28 octobre dernier à Bologne.

Suite à ses nombreuses recherches, dès la fin des années ’80, l’Ing. Rossi a mis au point un prototype qui fonctionnait puis s’est remis entre les mains  de l’Ing. Focardi, concernant les bâches contre les radiations. Mais de nombreux points d’interrogation enveloppement encore l’E-Cat, son fonctionnement et la réaction qui produit de l’énergie.