Fusion Froide

énergie avec la Fusion Froide !

 

Andrea Rossi n’a jamais été avare en confidences concernant les problèmes financiers auxquels il a dû faire face récemment, notamment suite à son divorce avec Defkalion Green Technologies, qui est survenu,après que les deux parties ont constaté, qu’elles ne pouvaient s’entendre sur leurs obligations financières contractuelles.

PESN a contacté Rossi et lui a demandé s’il y avait un moyen pour que les gens puissent lui verser des dons afin qu’il puisse achever, en toute sérénité, son projet d’E-Cat. Ce à quoi Rossi a répondu:

 

Il est encore trop tôt pour déclarer que l’invention d’Andrea Rossi, l’E-Cat, constituera une nouvelle forme d’énergie pour la planète, surtout en ces jours cruciaux où nous attendons les résultats des tests à venir opérés par le chercheur italien. Ceci posé, il serait intéressant voire instructif d’imaginer à quoi pourrait ressembler le monde de demain si ces expériences s’avéraient positives.

La principale caractéristique de l’E-Cat est de produire de la chaleur provenant de l’eau chaude ou de la vapeur. Rossi a toujours affirmé que sa technologie reviendrait à 10 % seulement du prix actuel de l’énergie que nous utilisons. Auquel cas notre mode de vie serait singulièrement bouleversé, et ce, dans de nombreux domaines:

Depuis des mois, l’E-cat de l’ingénieur Andrea Rossi est au centre de toutes les attentions. Les dernières nouvelles relatent l’existence d’un nouveau test qui se tiendra cette fois à Uppsala, en Suède, une expérience qui pourrait entériner définitivement la polémique qu’engendre l’invention de l’E-Cat depuis son origine, concernant la pertinence ou non du concept de fusion froide et qui pourrait se résumer ainsi: affabulation ou réelle invention d’une importance et d’une visée considérable?

 

Andrea Rossi nous a révélé qu’il était sur le point d’organiser une nouvelle batterie de tests à Uppsala ( Suéde). Aucun détail supplémentaire n’a été donné quant au moment exact où ce test sera effectué ni qui conduira l’expérience, bien que Rossi ait pris soin de mentionner qu’elle sera menée par ce qu’il nomme être « des professeurs « . Il est encore difficile de savoir si cet événement se tiendra après ou avant l’essai qui doit être mené courant octobre aux États-Unis ou s’il s’agit juste d’un test supplémentaire.

Le magazine suédois, NyTeknik, s’intéressant à tout ce qui touche à la technologie, a publié une vidéo ainsi que des photos du 1 MW Power Plant qu’Andrea Rossi est sur le point de lancer courant octobre, aux États-Unis. L’appareil s’apparente à 52 E-Cat reliés l’un à l’autre et abrités à l’intérieur d’un container en acier.

 Apparemment ceci consiste en une version évoluée de l’E-Cat que Rossi a mis au point après avoir consulté, plus tôt cette année, les physiciens suédois Hanno Essen et Sven Kullander ainsi que le Professeur japonais Hidetsugu Ikegami de l’Université d’Osaka.
Il semblerait que cette nouvelle machine soit en route présentement pour les États-Unis.

 

Steven Krivit a publié une nouvelle compilation des entretiens qu’il a mené, au courant du mois de juin, avec Andrea Rossi. Ces entretiens, pour ceux qui s’intéressent de prés à la fusion froide et à l’invention du professeur Rossi, l’ E-Cat, sont particulièrement intéressantes et nous révèlent de nouvelles facettes du chercheur italien.

Tout au long de l’interview, Andrea Rossi revient longuement sur sa propre histoire, sur sa manière de travailler, sur comment il a commencé à réfléchir à la possibilité de créer une nouvelle énergie, peu couteuse, propre et pure. Comment l’idée de l’E-Cat lui est venue et s’est imposée à lui.

 

Les doutes sur l’utilisation de l’énergie nucléaire et de ses dangers sont réapparues au grand jour avec la tragédie survenue à Fukushima, renforçant l’intérêt concernant les méthodes alternatives de production d’énergie, y compris la fusion froide, faible consommatrice d’une énergie sûre et propre.

La société grecque Defkalion Green Technologies a annoncé la construction, courant 2011, d’une centrale électrique basée sur le principe de la fusion froide en utilisant un réacteur conçu par deux chercheurs italiens, Andrea Rossi et Sergio Focardi qu’ils ont présenté au grand public le 14 janvier 2011.

 

La plupart des discussions qui entourent l’avènement de l’E-Cat tourne autour de la question de son contrôle et de sa sécurité, question d’une importance capitale surtout aprés la catastrophe survenue au Japon. Andrea Rossi n’a cesse d’affirmer, depuis le début ses travaux, qu’à cet effet, il a délibérément abaissé le niveau de production de son invention afin de rester dans des zones d’exploitation plus fiables et plus sûres quant au niveau de la sécurité. En répondant à une question des plus intéressantes postées sur son blog, il apparaît qu’il pourrait remplacer d’une manière avantageuse les entrailles et le cœur d’une usine de fission.

 

Les États Unis ne pourront plus continuer à dominer le monde si elle ne change pas de politique énergétique à déclaré le vice président américain, Joe Biden, lors d’un sommet de l’énergie propre qui s’est tenu à Las Vegas.

L’Amérique se trouve derrière la Chine et l’Allemagne en ce qui concerne les technologies vertes a affirmé Biden. « Afin de ne pas être dépendant du pétrole venu de l’étranger, nous devons contribuer au développement des énergies propres. Si nous venons à réduire la part du budget consacré au domaine des énergies alternatives ou renouvelables, nous commettrons la plus grande erreur que l’Amérique n’ait jamais commise durant tout le long de son histoire. »

 

Une brève remarque d’Andrea Rossi sur son site web nous indique qu’il se pourrait que les problèmes qui ont surgi récemment avec Defkalion ne sont peut-être plus qu’un mauvais souvenir et que l’avenir pourrait se décliner sous le signe de la réconciliation entre les deux parties.

Interrogé par un lecteur curieux de savoir si son client américain avait pris possession de son usine de 1 MW, Rossi a tenu a répondre la sorte: «  Les tests effectués à huis clos pour la clientèle américaine se dérouleront comme prévu début septembre.. En ce qui concerne l’autre question concernant Defkalion, je ne veux pas en parler publiquement. Je peux juste dire que le problème a été résolu ».