Fusion Froide

énergie avec la Fusion Froide !

Aprés Guiseppe Levi, c’est au tour de Sergio Focardi, le compagnon de route d’Andrea Rossi, de se retrouver sous les feux des questions de Steven Krivit qui passe en revue toutes les interrogations relatives à l’invention révolutionaire des deux chercheurs italiens. Andrea Rossi a servi d’interprète.

 

Giuseppe Livi, de l’université de Bologne, a accordé tout récémment un long entretien avec Steven Krivit au sujet de l’E-Cat.

 

Dans une tribune publiée sur le site de My Northwest.com, le journaliste Kris Sullivan se demande si finalement la vapeur ne constituerait-elle pas l’énergie de demain. Il écrit que «  trouver une nouvelle source d’énergie renouvelable à bas prix semble être le Saint Graal de notre génération. Les scientifiques ont suggéré la fusion froide, les bio carburants mais peut être devraient-ils s’inspirer du passé pour bâtir le futur. »

La vapeur est ce qui a changé le visage de l’Amérique, la faisant passer d’un pays purement agricole à celui d’un pays industriel. Le premier tramway construit à Seattle fonctionnait à la vapeur, cette même vapeur servant à fournir de la chaleur aux bâtiments du centre ville durant des décades.

 

Il s’avère quasiment impossible d’évaluer à quel stade de développement le catalyseur d’énergie le E-Cat d’Andrea Rossi, se trouve ces temps derniers. On se souvient qu’Andrea Rossi a fait sensation au début de l’année en effectuant des démonstrations répétées à l’Université de Bologne en prouvant qu’il était possible de dégager de l’énergie thermique avec la fusion froide grâce à son invention.

Toutefois, certains ont émis des doutes sur la façon dont les mesures ont été calculées ( voir la critique de Steven Krivit dans ce blog) et Rossi a refusé de s’expliquer là dessus, voulant à tout prix garder la main mise sur son processus d’élaboration. Ce qui est somme toute fort compréhensible.

 

Depuis l’annonce du divorce d’Andrea Rossi avec Defkalion GT, nombres de commentaires sont apparus sur le net, faisant état de leur scepticisme grandissant vis à vis de la mise en service et de l’exploitation de l’E-Cat.

Pourtant si l’on regarde froidement les choses, il existe des raisons pour rester optimiste quant à la faisabilité du projet:

. Il n’y a eu aucun changement dans la date de lancement ni de l’endroit où devrait se dérouler la mise en oeuvre de l’opération

Depuis qu’André Rossi a évoqué travailler de concert avec des grandes entreprises américaines, nombres d’observateurs ont émis la crainte que l’E-Cat ne devienne qu’un simple produit commercial mis sur le marché dans le seul but de réaliser des profits astronomiques avec la fusion froide.

Rossi, sans nommer le partenaire secret avec lequel il s’est mis d’accord, a tenu à rassurer ses collaborateurs en affirmant que ce ne sera jamais le cas:

«  Nous travaillons avec tous nos partenaires pour mettre cette technologie au service de l’humanité, , et ce, de la manière la plus large possible. Nos partenaires partagent cette vision des choses et misent sur un développement exponentiel.

 

Steven Krivit, éditeur du journal en ligne, le New Energy Times qui suit maintenant depuis plus de 10 ans l’évolution de la recherche concernant le LENR  a rendu visite au Professeur Rossi et lui a publié tout récemment un numéro spécial de 200 pages entièrement consacré à son invention. Basé sur sa propre enquête, Krysten demeure toutefois toujours aussi sceptique quant à la pertinence de la découverte du chercheur italien.

 

L’invention d’Andrea Rossi a été au centre de bien d’interrogations dans le monde scientifique international en raison de sa nature révolutionnaire à même de pouvoir métamorphoser le secteur de l’énergie mondiale. D’énormes efforts ont été entrepris par Andrea Rossi pour établir la crédibilité de son invention ainsi que par Defkalion qui n’a eu cesse de le soutenir dans cette entreprise.

Communiqué de presse d’Andrea Rossi.  

La srl Energia Fonti Alternative annonce que l’accord passé pour la commercialisation de l’E-Cat d’Andrea Rossi par la société Praxen Defkalion Technologie LDT verte a été rompu, et que par conséquent, le contrat de licence ainsi que le transfert de technologie ne s’applique plus aux deux parties.

Toutes les relations d’affaires avec Praxen, la société basée à Chypre qui possède la société grecque Defkalion Green Technologies SA, ont été annulé. En conséquence de quoi, cette dernière ne peut prétendre en aucune manière exploiter ou produire l’E-Cat d’Andrea Rossi.

 

Même si la communauté scientifique continue de s’entredéchirer sur l’invention d’Andrea Rossi, en se demandant si on se retrouve face à un canular ou confronté à une découverte qui pourrait changer le sort de l’humanité, l’inventeur italien lui continue à croire en son projet au point que désormais il se sent d’attaque pour commercialiser son produit.

Dénommé Hypérion qui n’est autre que la dénominationcommerciale de l’E-cat, cette machine révolutionnaire sera vendu au modeste prix de 21,12 euros et promet de produire de l’électricité,de la chaleur et même du froid et ce sur une durée de 180 jours.